Le papier

Le papier naît en Chine vers la fin du IIIe siècle avant Jésus-Christ, sous le règne de l'empereur Chiuangdi (dynastie des Qin). C'est Tsaï Loun, ministre chinois de l'agriculture, qui codifie l'art de sa fabrication en préconisant l'utilisation de fibres issues de bambous, d'écorces de mûrier et surtout de lin et du chanvre.

Cet art restera chinois et japonais jusqu'au VIIIe siècle avant d'être maîtrisé par les Arabes, après la bataille de Samarkand.

Rythmé par la progression des Arabes, le papier fait son apparition en Occident : on le retrouve à Bagdad en 793, au Caire en 900, à Xativa (San Felipe, Espagne) en 1056, en Sicile en 1102, à Fabriano (Italie) en 1276 et en France au début du XIVe siècle.

Au XVe siècle, l'invention de la typographie par Gutemberg accroît la consomation de papier mais c'est au XIXe siècle que l'industrie papetière prend réellement son essor et opère sa mutation en passant de l'artisanat à l'industrie lourde.

Durant la seconde moitié du XXe siècle, les évolutions porteront sur l'utilisation massive des bois de feuillus, le recyclage des vieux papiers et l'utilisation de "techniques propres" pour le blanchiment des pâtes à papier...L'impact environnemental devenant une priorité.

Source :Koch & Vous N°1 - newsletter de l'imprimerie Koch http://www.imprimerie-koch.fr/