On met des accents sur les capitales

"On ne met pas d'accent sur les majuscules" fait partie de ces idées reçues qui ont la vie dure et qui n'ont plus de raison d'être, un peu comme "on ne coupe pas la salade dans son assiette" qui a marqué l'éducation de nos grands-parents.

Ne pas couper la salade dans son assiette vient de l'époque où, l'acier inoxydable n'étant pas encore inventé, le vinaigre de la sauce noircissait les lames de couteaux. Pour éviter cet inconvénient ménager, on érigea cette règle de "bonne éducation". Aujourd'hui, si cette règle a perdu sa raison d'être depuis l'apparition des couteaux en inox, cette idée reçue reste quand même dans la tête des gens car, entre temps, elle est devenue synonyme d'être "bien ou mal élevé".

En typographie française, et depuis le courant du XVIème siècle, on met les accents sur les bas de casse et sur les capitales (il n'y a pas à faire de différence entre l'accentuation des minuscules et des majuscules: c'est la même règle qui s'appliquent dans les deux cas de figure) pour traduire les subtilités de la prononciation et éviter les contresens.

Pour des raisons techniques est apparue, à la fin du siècle, l'impossibilité d'accentuer les capitales :

- en imprimerie, les machines composeuses (nouvelles machines de composition de "labeur" qui fondaient des lignes de caractères, soit par lignes-blocs de plomb: Linotype pour la presse; soit par lignes de caractères séparés: Monotype pour le livre), étant de conception anglo-saxonne, ne comportaient pas de capitales accentuées, puisque la langue anglaise n'en comporte pas;

- et dans les secrétariats, dès leur apparition, les machines à écrire (alors à frappe mécanique) ne comportaient pas de capitales accentuées non plus, car ell étaient, elles aussi, de conception anglo-saxone.

Référence : Manuel de typographie française élémentaire - Yves Perrousseaux  http://www.adverbum.fr/index.php?&moid=12&oid=T001:9aee594052d67bb2003bcd06ca98c378&tplentry=br&function=display&insidefile=livre_detail.html&rub=T003:01ede6b1d62ec5c094ad3ad1a3c3faf3