Nouvelle campagne de l'Agefiph pour "normaliser" le handicap

affiche_gregory_medium" Nous sommes 630 000 personnes handicapées dans les entreprises et c'est normal ! " Tel est le slogan de la nouvelle campagne de l'Agefiph, dont Gregory Cuilleron est l'égérie.

Le principe de cette campagne est de banaliser la question du handicap en général, afin qu'elle ne soit plus une barrière au recrutement en particulier.

Depuis le passage au gouvernement de Marie-Anne Montchamp au Secrétariat d'Etat aux personnes handicapées, entre 2004 et 2005, la France semble avoir entamé un vrai changement d'attitude vis-à-vis du handicap : la personne handicapée semblerait enfin être devenue un citoyen à part entière !

Si le changement de comportement vis-à-vis du handicap semble réellement évoluer, la "normalisation" prendra des années, qu'il s'agisse d'accessibilité, de scolarité, de réalité des droits, d'emploi...

Dans sa nouvelle campagne, l'Agefiph communique efficacement sur une évidence qu'il faut pourtant matraquer : " il y a des personnes handicapées dans les entreprises et c'est normal ! ".   

Pour cette campagne, l'Agefiph met en scène Gregory Cuilleron, un jeune lyonnais de 30 ans, diplômé d’une licence de management et gestion de la relation client et ayant une agénésie du bras gauche. Gregory Cuilleron a longtemps travaillé dans la communication et plus particulièrement dans l’événementiel spécialisé dans la gastronomie. Sa passion, transmise par ses grands-parents, l’a propulsé jeune star de la cuisine amateur de différentes émissions télévisées. Cette passion, il la met désormais au service de l’ouverture de l’emploi aux personnes handicapées aux côtés de l’Agefiph.

 

Dossier de presse : http://www.cestnormal.com/presse.php