Interdiction de mentionner Facebook et Twitter à la télévision

Une décision du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel du 12 avril 2011, publiée le 27 mai indique :

" Le Conseil a été saisi par une chaîne de télévision de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux. Il considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine ".

Une démonstration supplémentaire du décalage entre le législateur et la vie réelle, entre la théorie de la loi et son application. S'agirait-il par cette décision d'interdire la référence au réseaux sociaux, voire de nier leur existence...

Renvoyer un téléspectateur sur une page facebook est la forme, si ce n'est moderne au moins actuelle, de l'inviter à correspondre. Serait-il possible de dire au public " vous pouvez nous écrire ou nous téléphoner, mais nous avons interdiction de vous communiquer nos coordonnées " ?

L'absurdité de cette situation ne mérite aucun commentaire...Par ailleurs, la faiblesse de fréquentation des chaines de télévision par rapport au web, dont les media sociaux, est telle, qu'elle la frappe quasiment déjà de nullité !