Quand réseaux sociaux riment avec ressources humaines

Avec l’arrivée du web 2.0, le domaine des ressources humaines a connu des évolutions et révolutions. La méthodologie de la recherche a changé d’où la nécessité d’adaptation des acteurs, recruteurs et demandeurs d’emploi. Autrefois pour postuler, les candidats utilisaient majoritairement les sites de recrutement des entreprises. Aujourd’hui, ils concentrent leur travail sur les réseaux sociaux.

Officiellement connus du grand public au début des années 2000, Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn ou encore Xing sont devenus les principaux outils de sourcing des recruteurs. Ils se substituent au classique cv papier et aux bases de données des entreprises. Les réseaux sociaux changent la conception initiale des métiers RH. Afin d’optimiser les probabilités/chances de réussite, la construction d’une identité numérique est devenue une nécessité absolue. Celle-ci passe par la création d’un profil sur les réseaux sociaux permettant d’accroître son potentiel professionnel face aux recruteurs.

Viadeo, LinkedIn : deux inéluctables

Avec plus de 10 millions(1) de membres sur le continent dont la moitié en France, Viadeo représente le réseau social incontournable sur le marché de l’emploi français. Il regroupe des candidats allant du jeune diplômé en recherche active d’emploi au senior. LinkedIn est également un des principaux réseaux sociaux. Contrairement à Viadeo, LinkedIn offre aux recruteurs ainsi qu’aux candidats plus d’opportunités et de visibilité sur l’international du fait de son caractère de réseau social mondial.

Facebook : le délaissé

A ce jour, très peu de recrutements se font sur Facebook car il est le plus souvent assimilé à la vie privée et non à la vie professionnelle. De plus, du fait des caractères restrictifs qu’il peut présenter, le recruteur ne dispose que de peu d’informations, notamment sur le cursus scolaire et professionnel.

Le constat est clair : réseau social est désormais synonyme de recrutement. Mais, au vu du nombre de membres inscrits sur les différents réseaux sociaux professionnels, Viadeo, Twitter, entre autres, certaines questions restent floues. Quels sont les paramètres pris en compte par les recruteurs pour sélectionner leurs futurs collaborateurs ? Plus encore, les réseaux sociaux bénéficient-ils plus aux entreprises et notamment aux RH ou plus aux candidats qui souhaitent par le biais de ces contacts être cooptés afin de faciliter leur recrutement ?

Moustapha Baidy SOW

(1)  Donnée au 1 décembre 2011 d’après www.rezobuzz.fr