Relations Presse & E-réputation : amis ou ennemis ?

Apparues au 19e siècle, les RP (relations presse) représentent le concept de communication entre les médias et un spécialiste des relations publiques. Au fil des années, les relations presse ont connu des transformations. Ce concept de communication, qui permet d’établir une relation de confiance entre différents interlocuteurs : l’entreprise, la marque, le journaliste qui est l’élément incontournable dans la transmission des informations à destination des publics concernés, va au delà des relations humaines qui sont aujourd’hui devancées par le virtuel.

Les RP contribuent à la construction de l’image de marque d’une entreprise tout d’abord face aux médias puis face au public.

Avec l’explosion des moyens et des outils de communication, notamment le web avec les réseaux sociaux, les RP ont changé de mode opératoire. Chargées de contribuer à la construction et à l’entretien de l’image de marque d’une entreprise ou d’une institution entre autres, les RP ne se résument plus qu’à la rédaction de communiqués de presse, à la constitution d’un réseau. Aujourd’hui, l’image de marque se gère de manière incontournable sur le web (médias en ligne, blogs, forums, réseaux sociaux) tout en continuant de jouir de la notoriété acquise par les canaux médiatiques traditionnels. Cette nouvelle tendance requiert également une certaine vigilance.

Le métier d’attaché de presse connait donc une « révolution ». Il est désormais chargé de l’e-réputation. Sa mission consiste à analyser les retombées sur le web, identifier la visibilité et l’image de la marque sur le web, surveiller la concurrence, détecter en temps réel les critiques positives et négatives sur la marque et enfin conceptualiser les relais d’information et leur autorité sur le web. De plus, de nouvelles cibles communicationnelles arrivent sur le web et deviennent incontournables comme les blogs ; certains bloggeurs, quel que soit le domaine d’activité, sont devenus si ce n’est plus, aussi importants que les journalistes, on les appelle les « bloggeurs influenceurs ».

L’e-réputation et les relations presse sont donc convergentes

En associant son bon sens des relations humaines qui font de lui un bon communicant et ses compétences techniques, il serait intéressant de se demander si le métier d’attaché de presse traditionnel ne tendrait pas à disparaitre au profit d’un métier d’attaché de presse 2.0 ou de ce que l’on appelle maintenant le Community Manager ?

Moustapha Baidy SOW