lundi 26 mai 2014

TWITTER

Faut-il préciser : « Mes tweets n'engagent que moi ? » Supposons que vous ne disiez rien sur votre entreprise mais que vous vous serviez de Twitter pour insulter ou diffamer ses concurrents. Pour Patrick Morvan, professeur de droit social à Assas, votre entreprise n’est de toute façon pas responsable de vos propos et c’est vous qu’on poursuivra s’il y a lieu, pas elle. Chacun est responsable du dommage qu’il a causé, donc, à moins de prouver que votre patron vous a demandé de tweeter des propos diffamants contre un... [Lire la suite]