Les communicants affichent de bons salaires

Grâce au développement du numérique, les professionnels de la communication et de la publicité devraient voir leur fiche de paye progresser en 2009.

Un segment porteur. Les pros de la com’ savent visiblement bien faire leur pub. Selon une étude réalisée par Aquent, un cabinet de conseil en RH, spécialisé dans les métiers de la communication, de la création et du marketing, auprès de 200 entreprises du secteur, 79% d’entre elles envisagent d’augmenter les rémunérations de leurs collaborateurs en 2009. Le ratio grimpe même à 88% dans les agences de relations publiques et dans les services commerciaux des agences de publicité. Mieux : il atteint carrément 100% dans les agences de création numérique.

Des hausses importantes. Les augmentations prévues sont loin d’être négligeables puisqu’elles devraient être comprises entre 3% et… 15% ! Première raison à cette inflation sur les salaires de la com’ : un effet de rattrapage. " Nous avions constaté lors de notre première étude en 2005 que les salaires français étaient nettement inférieurs à ceux de nos voisins européens ", affirme Eric Gandibleu, directeur régional Europe du Sud du cabinet Aquent. En agence de publicité, la rémunération médiane devrait facilement s’élever à 78 000 euros bruts annuels pour un directeur de création et à 80 000 euros bruts annuels pour un directeur associé.

Le bonus du numérique. D’autre part, les métiers de la communication sont tirés vers le haut par le numérique et la création. En matière de rémunération, les grands gagnants sont les métiers du web. Un directeur artistique web peut facilement prétendre à 60 000 euros bruts annuels. Un directeur de la création se monnaye aux alentours de 95 000 euros bruts annuels. Et un directeur associé d’agence numérique " touche " en moyenne 125 000 euros bruts par an.

Source : www.apec.fr